Le gouvernement allemand compte mettre 822 milliards d'euros de prêts à disposition pour aider les entreprises et salariés à faire face aux conséquences économiques de l'épidémie de coronavirus, selon un projet de loi obtenu samedi par l'AFP.

Cette enveloppe, appelée à être formellement adoptée lundi en conseil des ministres, doit notamment aider à financer un Fonds de secours pour les grandes entreprises, prévoyant le cas échéant une nationalisation partielle et provisoire pour faire face à la crise, selon le texte.

Toujours selon ce projet de loi, le pays compte aussi emprunter 156 milliards d'euros cette année, suspendant ainsi ses restrictions constitutionnelles à l'endettement.

Le gouvernement estime qu'il s'agit d'une "situation d'urgence exceptionnelle", justifiant de déroger à la règle de rigueur budgétaire garantie dans la constitution, selon le projet, qui doit encore être formellement adopté lundi en conseil des ministres puis dans la foulée par les députés.