Pour des Britanniques durement touchés par le coronavirus, le vétéran de la Seconde guerre mondiale Tom Moore était devenu un symbole d'espoir en récoltant pendant le confinement une somme astronomique pour les soignants. Il est mort mardi, à cent ans, après avoir été testé positif au Covid-19.

En quelques mois au printemps, l'ancien combattant, qui a ému le monde entier en traversant son jardin sur son déambulateur, est devenu une célébrité battant des records dans les ventes d'albums et étant anobli par la reine Elizabeth II, qui a envoyé un message privé de condoléances à sa famille mardi.

"C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre cher père, le +Captain+ Tom Moore", vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, ont déclaré ses filles Hannah et Lucie dans un communiqué, saluant "la remarquable dernière année" de sa vie.

Agé de 99 ans lors du premier confinement, il s'était initialement fixé comme modeste objectif de réunir 1.000 livres (1.100 euros) pour remercier le service de santé public (NHS), alors débordé par les malades du virus, d'avoir traité son cancer de la peau et une fracture de la hanche.

Sur la cagnotte en ligne chargée de réunir les dons, il s'était engagé à parcourir avant son centième anniversaire cent longueurs de son jardin, situé à Marston Moretaine, dans le Sud de l'Angleterre.

Petite bulle de légèreté au milieu d'une année morose, l'image du vétéran penché sur son déambulateur et avançant coute que coute avait galvanisé les Britanniques et leur sentiment de reconnaissance envers les soignants.

Les dons avaient alors afflué, faisant même tomber en panne la page de la cagnotte. Finalement, le vétéran avait recueilli 33 millions de livres (37 millions d'euros), plus gros montant jamais récolté par une personne seule lors d'une marche caritative.

"Lors de la dernière guerre, les soldats étaient en première ligne. Cette fois-ci, notre armée est composée de médecins et d'infirmières", avait déclaré Captain Tom, "heureux" d'aider "en cette période difficile" ceux qui avaient tant fait pour lui.


"Trésor national"

Son exploit l'a hissé au rang de célébrité, le Premier ministre Boris Johnson allant jusqu'à le qualifier de "trésor national".

Les derniers mètres de ses cent longueurs, réalisés par un Captain Tom bardé de médailles entre deux rangées de militaires au garde à vous, ont été retransmis à la télévision britannique, tout comme le défilé de la Royal Air Force réalisé pour marquer ses cent ans, pour lequel il a reçu 140.000 certes de voeux.

La reine Elizabeth II est même sortie de son confinement pour le faire chevalier, lors d'une cérémonie au château de Windsor. "C'est une telle récompense et la recevoir qui plus est de la main de Sa Majestée... Que souhaiter de plus ?" s'était ému Captain Tom après la cérémonie.

Né en 1920 à Keighley, dans le Nord de l'Angleterre, Tom Moore avait servi comme ingénieur en Inde, Birmanie et Indonésie lors de la Deuxième Guerre mondiale.

De retour au Royaume-Uni, le vétéran s'était mis à travailler dans l'entreprise de construction familiale, puis était devenu responsable d'une entreprise de béton.

N°1 des charts

Ce passionné de moto - qui confesse avoir reçu une amende pour excès de vitesse alors qu'il était déjà nonagénaire- avait rencontré à cinquante ans sa seconde épouse, Pamela, avec laquelle il a eu deux filles, avant qu'elle ne décède quarante ans plus tard en maison de retraite, où il allait tous les jours lui rendre visite.

Porté par son succès, Tom Moore s'est aussi lancé dans la chanson, reprenant pour la NHS et avec la star Michael Ball l'hymne du Liverpool FC "You'll Never Walk Alone", devenu symbole d'entraide pendant la pandémie.

Le titre s'est immédiatement classé en première position des singles, Captain Tom devenant ainsi l'interprète le plus âgé au monde à atteindre la première place des classements britanniques, selon l'académie Guinness.

"Mes petits-enfants n'arrivent pas à croire que je suis n°1 du hit-parade", s'était amusé Tom Moore, qui avait aussi suggéré, lorsqu'on lui avait annoncé qu'un film sur sa vie était en préparation, Michael Caine ou Anthony Hopkins dans son rôle... "à condition qu'ils soient prêts à se vieillir !"

Boris Johnson salue sa mémoire

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a salué la mémoire de l'ancien combattant Tom Moore, décédé mardi à 100 ans, qui représentait selon lui "une lueur d'espoir pour le monde" après avoir levé des fonds records pour les soignants pendant le premier confinement.


"Il n'est pas simplement devenu une source d'inspiration nationale mais aussi une lueur d'espoir pour le monde", a déclaré le dirigeant conservateur sur Twitter, rendant hommage à "un héros dans le vrai sens du terme". Le drapeau devant sa résidence du 10 Downing Street a été mis en berne.