L'opposant Alexei Navalny qui a été hospitalisé le 20 août dernier à la suite d'un malaise dans un avion parti de Tomsk, en Sibérie, en direction de Moscou. Depuis lors, il est dans le coma. Il a passé deux jours dans une clinique d'Omsk, où les médecins en charge ont déclaré n'avoir trouvé aucun signe d'empoisonnement. Par la suite, l'opposant a été pris en charge dans un hôpital allemand.

Le gouvernement allemand a communiqué mercredi qu'il y avait des preuves incontestables que M. Navalny a été a été empoisonné en Russie avec un puissant agent innervant. Le Novitchok, de conception soviétique, avait été utilisé contre l'ex-agent double Sergueï Skripal en 2018 sur le sol britannique.