Âgé de 91 ans, Martin Kenyon a été vacciné contre le coronavirus mardi. Vivant au Royaume-Uni, il faisait en effet partie des premières personnes à recevoir le vaccin. À sa sortie de l'hôpital, il a alors été accosté par un journaliste de CNN, tout enjoué de l'interroger sur son ressenti. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que Martin Kenyon est resté très terre à terre, ne montrant aucune réjouissance particulière quant à sa vaccination.

Alors que le journaliste américain lui demandait comment il en était venu à se faire vacciner, Martin Kenyon a expliqué qu'il avait passé un appel à l'hôpital londonien, qu'il avait du répondre à des questions "pas très intéressantes" et qu'il avait ensuite obtenu un rendez-vous. "Ils m'ont dit de venir à 12h30. Mais évidemment, je ne trouvais pas de place pour garer ma voiture, alors je suis arrivé en retard", a donc raconté le vieil homme, détaillant son entrée dans l'établissement et précisant qu'il avait eu "un mauvais repas".

Plus enthousiasmé que son interlocuteur, le journaliste lui a demandé ce que ça faisait d'être une des premières personnes vaccinées contre le coronavirus dans le pays. Une question qui a provoqué un éclat de rire de la part de Martin Kenyon, qui visiblement ne trouvait pas cela si extraordinaire. Alors il a juste répondu qu'il espérait ne pas contracter le coronavirus: "Je n'ai pas l'intention de l'avoir parce que j'ai des petites-filles et je veux vivre longtemps et profiter de leur vie". "Ça ne sert à rien de mourir maintenant quand j'ai vécu si longtemps, n'est-ce pas?", a-t-il encore ajouté, avant de montrer à la caméra, sur demande du reporter de CNN, la carte attestant sa vaccination, un objet "pas très passionnant" d'après Martin Kenyon.

L'interview entière dure plus de quatre minutes, et le décalage entre l'excitation du journaliste américain, qui trouve tout cela "incroyable", et l'attitude très british du vieil homme a largement été commenté sur Twitter. Vue près de cinq millions de fois en moins de 24h, la vidéo a été repartagée des milliers de fois.