"A la suite d'un rapport faisant état d'un certain nombre d'effets secondaires graves, l'AIFA a décidé, par précaution, d'interdire le lot ABV2856 du vaccin AstraZeneca à travers le pays", a précisé l'agence.

L'Agence italienne des médicaments souligne qu'il n'existe à ce jour aucun lien de causalité entre l'administration du vaccin et les cas signalés d'effets secondaires graves.

Plus tôt dans la journée, l'institut danois de santé a indiqué que le pays allait arrêter la vaccination avec le produit d'AstraZeneca durant deux semaines au moins. Cette décision a été prise car plusieurs personnes ont été victimes de caillots sanguins après avoir été vaccinées. Il est aussi question d'un décès suspect.

Après le Danemark, l'Islande et la Norvège ont à leur tour temporairement cessé d'administrer le vaccin AstraZeneca.

De son côté, la Belgique n'arrêtera pas d'inoculer le vaccin d'AstraZeneca pour le moment car elle n'a pas reçu de doses du lot qui a pu causer des problèmes au Danemark.