Elle s'adressera aux Nations Unies le 4 septembre et à l'assemblée du Conseil de l'Europe le 8 septembre. Madame Tikhanovskaïa est arrivée deuxième à l'élection présidentielle du 9 août, selon les résultats officiels mais contestés. Elle s'est depuis réfugiée en Lituanie et d'importantes manifestations sont menées dans le pays.

Elle a déjà obtenu le soutien de plusieurs leaders européens dans sa lutte pour destituer le président Loukachenko, qui est notamment interdit de voyage dans les pays baltes.

Celui-ci, âgé de 66 ans, dirige d'une main de fer le pays depuis plus d'un quart de siècle.

Depuis les élections, il ne se passe pas un jour sans qu'une manifestation, souvent violemment réprimée, ait lieu dans le pays. Quelque 7.000 manifestants ont déjà été arrêtés. Certains ont affirmé avoir été torturés pendant leur détention.