La Commission européenne a accordé lundi soir son autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin Pfizer-BioNTech, suivant ainsi la recommandation formulée par l'Agence européenne des médicaments plus tôt dans la journée.

L'Agence européenne des médicaments a évalué ce vaccin minutieusement et a conclu qu'il était sûr et efficace contre le Covid-19. Sur la base de cette évaluation scientifique nous avons procédé à son autorisation sur le marché de l'Union européenne", a déclaré "Mme Von der Leyen.

Les premières doses viendront de Belgique - le vaccin est notamment produit en région anversoise, à Puurs - et seront fournies aux Etats membres samedi 26 décembre prochain. De cette manière, la vaccination pourra débuter dans l'Union européenne dès les journées des 27, 28 et 29 décembre prochains, a indiqué la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen.

La Commission avait insisté pour que les Etats membres puissent commencer à vacciner en même temps et dans les mêmes conditions.

Les fournitures se poursuivront en décembre puis sur une base hebdomadaire régulière dans les mois suivants. La Commission avait réservé 200 millions de doses du vaccin BioNTech-Pfizer, avec une option pour 100 millions supplémentaires. Elle s'attend à ce que les 200 premiers millions de doses soient fournies pour septembre prochain. Avec les Etats membres, elle travaille à l'activation des 100 millions de doses supplémentaires..