"C'est un fait absolument scandaleux et un acte immoral. Honnêtement, c'est pratiquement de la piraterie aérienne", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de la diplomatie bélarusse Anatoli Glaz.