"Nous prenons note de la décision du gouvernement britannique et nous la regrettons", a réagi vendredi auprès de l'AFP le ministère de l'Intérieur français alors que le Royaume-Uni a annoncé imposer une quatorzaine aux voyageurs arrivant de l'étranger.

"La France se tient prête à mettre en place une mesure de réciprocité dès lors que le dispositif entrera effectivement en vigueur côté britannique", a-t-on ajouté place Beauvau.