Europe

La justice russe a annoncé samedi l'ouverture d'une enquête pour "blanchiment" contre l'organisation du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, au moment où les partisans de l'opposition sont rassemblés à Moscou pour une manifestation exigeant des élections libres. 

Les enquêteurs ont accusé dans un communiqué le Fonds de lutte contre la corruption de M. Navalny d'avoir reçu de manière illégale des sommes atteignant près d'un milliard de roubles (13,8 millions d'euros). Alexeï Navalny purge actuellement un peine de 30 jours de prison pour des appels à manifester.