Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est mis en scène lundi sur un tapis de course pour défendre un sommet très attendu organisé la semaine prochaine à Paris, destiné à trouver une issue au conflit dans l'est de l'Ukraine. Depuis son élection en avril, Volodymyr Zelensky a publié à plusieurs reprises des vidéos dans lesquelles il se met en scène, marchant dans la rue ou conduisant une voiture pendant qu'il commente l'actualité politique du pays.

Cette fois, c'est sur un tapis de course que le président ukrainien s'est livré à cet exercice dans une video publiée sur YouTube, défendant notamment le sommet sur l'Ukraine du 9 décembre, qui sera l'occasion de sa première rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine.

"S'il n'y a pas ce dialogue... C'est comme courir sur ce tapis de course. Tu fais quelque chose, tu perds des calories, mais tu restes sur place. Nous voulons seulement ne pas rester sur place, nous voulons que tout se termine et que nous soyons à nouveau un grand pays", explique le président ukrainien.

"Vous m'avez fait confiance, faites moi encore confiance. Il ne peut pas y avoir de trahison, mais je serai plus confiant, plus fort à cette rencontre si je sais que le pays a confiance en moi et que j'ai un peuple indépendant derrière moi", ajoute-t-il.

Plus favorable à un dialogue avec Moscou que son prédécesseur, Volodymyr Zelensky est la cible de sévères critiques en Ukraine pour ces tentatives de dialogue avec Moscou, que ses opposants qualifient de "capitulation".

Le sommet de Paris réunissant les dirigeants ukrainien, russe, français et allemand, est le premier depuis 2016 sous ce format, dit de "Normandie", destiné à faire avancer le processus de paix dans l'Est de l'Ukraine où la guerre a fait plus de 13.000 morts.

L'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux à Kiev en 2014 avait été suivie par l'annexion de la Crimée par la Russie et d'un conflit armé dans l'est de l'Ukraine avec des séparatistes pro-russes, que Kiev et les Occidentaux accusent Moscou de soutenir.