La nouvelle Première ministre finlandaise, Sanna Marin, souhaite réduire la semaine de travail dans son pays à quatre jours de six heures, rapportent plusieurs médias. 

Une telle réforme permettrait aux travailleurs de consacrer plus de temps à leur famille et à leurs loisirs. La Finlande connaît actuellement une semaine de cinq jours de huit heures. Un autre pays nordique, la Suède, a lancé il y a quelques années une expérience-pilote prévoyant une réduction de la journée de travail à six heures, ce qui a semble-t-il amélioré la productivité et le bien-être des travailleurs, mais aussi la satisfaction des clients.

La sociale-démocrate Sanna Marin, qui est devenue en décembre, à 34 ans, la plus jeune cheffe de gouvernement en exercice de la planète, plaide également pour des horaires "plus flexibles". "Je crois que les gens méritent de passer plus de temps avec leur famille, leurs proches, à leurs hobbys et à d'autres côtés de la vie, comme la culture. Cela pourrait être la prochaine étape dans notre vie professionnelle", estime la Première ministre. Il n'est pas clair, pour l'heure, si cela entraînerait une éventuelle perte de salaire.

Sanna Marin est à la tête d'une coalition de centre-gauche composée de de cinq partis tous, sauf un, dirigés par des femmes de moins de 35 ans.

ERRATUM: après vérification, il s'avère que si Sanna Marin a évoqué l'idée de réduire la semaine de travail, elle ne l'a pas mis dans son programme et c'était avant de devenir Premiere ministre. L'information n'est donc pas exacte. Lire le démenti.