Les charges avancées sont celles d'extorsion, trafic de drogue et possession d'armes. À Naples, les autorités ont visé 21 membres présumés de la Camorra. La mafia napolitaine envoyait la jeune génération intimider les propriétaires d'établissements hôteliers par des explosions et des fusillades pour forcer ces derniers à demander (et payer) une protection.

À Messine, en Sicile, 26 mafieux présumés, dont 16 âgés de 18 à 24 ans, ont été interpellés pour avoir livré de la drogue dans des bars et discothèques, notamment à Taormina, haut lieu touristique de l'île.