"Malheureusement, étant donné la récente hausse du taux de transmission du virus en France, y compris dans le département du Bas-Rhin, et dans un souci de santé publique, nous devons reconsidérer le déplacement des députés et employés du Parlement européen, à quelques jours de la première session parlementaire d'octobre", a expliqué M. Sassoli dans un communiqué aux élus.

Depuis mars, les plénières du Parlement européen se sont tenues à Bruxelles plutôt qu'à Strasbourg, avec une grande partie des eurodéputés participant à distance via internet. Cette décision forcée par la pandémie de coronavirus vise à éviter le déplacement d'une ville à l'autre de centaines de personnes