Le Conseil fédéral suisse, équivalent de notre "Comité de concertation", était réuni depuis ce mercredi matin afin d'envisager de nouvelles mesures pour endiguer la pandémie de coronavirus sur son territoire.

Face à une situation épidémiologique qui reste "extrêmement tendue", le Conseil fédéral a décidé de fermer une partie des commerces non-essentiels. Dès ce lundi 18 janvier, les magasins ne vendant pas des produits de consommation "courante" devront fermer leurs portes. Les rassemblement sont également désormais limités à 5 personnes à l'intérieur comme à l'extérieur, et le télétravail devient obligatoire.

Par ailleurs, les mesures prises en décembre sont prolongées jusque fin février. Les restaurants, établissements culturels, installations de sport et de loisirs, qui sont déjà fermés depuis le 22 décembre, le resteront donc jusqu'à fin février.

Pas de fermeture imposée pour les domaines skiables

Aucune nouvelle mesure concernant les stations de ski n'a été prise par le Conseil fédéral ce mercredi. Chaque canton reste donc responsable d'autoriser l'ouverture de ses domaines skiables ou d'en imposer la fermeture, en fonction de sa propre situation épidémiologique.