Vers 14h15, l'alerte a été levée et le monument a pu être réouvert. La police est intervenue à la suite d'un appel anonyme. "Un homme a appelé, a crié 'Allah Akbar' et a déclaré qu'il allait 'tout faire péter' à la Tour Eiffel", a indiqué la source policière.

Rapidement, un large périmètre de sécurité a été établi, la circulation déviée et le monument évacué à 12H15.

"La police a procédé aux fouilles et vérifications sur l'ensemble de la Tour", a rapporté dans un communiqué la Société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE). Le site a pu rouvrir à 14H15, a ajouté la SETE.

"La prospection est terminée. Aucun élément suspect n'a été découvert", a pour sa part déclaré la source policière.