Les mesures en vigueur en Allemagne pour limiter la propagation du coronavirus ne suffisent plus. Pour éviter une progression exponentielle du nombre de contaminations, Angela Merkel veut que ses citoyens fassent encore plus d'efforts. Devant la chambre des députés ce mercredi, elle a insisté sur la prudence et la diminution des contacts sociaux en vue des fêtes de fin d'année.

"Maintenant, je vous supplie, avant Noël, avant de voir vos grands-parents et des personnes âgées, de réduire au maximum les contacts pendant une semaine", a d'abord déclaré la chancelière, la voix tremblante. Selon elle, si les Allemands veulent côtoyer des membres de leur famille pour les fêtes, ne voir personne (ou le moins de monde possible) dès le 16 décembre est la seule solution. Angela Merkel a également proposé de fermer les écoles trois jours plus tôt que ce qui est prévu (soit le 16 décembre) pour les vacances d'hiver. Une décision qui ne lui appartient pas, mais qui lui semble être une bonne idée pour éviter la proximité avec d'autres personnes. 

"Je veux simplement dire que si nous avons trop de contacts avant Noël, et que c'était finalement notre dernier Noël avec nos grands-parents, alors nous serions vraiment désolés", a-t-elle conclu avec force, émue, sous les applaudissement de plusieurs députés "Ne faisons pas cette erreur". 

L’Allemagne est en difficulté face à la deuxième vague, enregistrant au cours des dernières 24 heures un nombre record de décès liés au Covid-19