L'Ecosse devrait organiser l'an prochain un référendum sur l'indépendance si le Royaume-Uni sort de l'Union européenne, contrairement au désir des Ecossais, a affirmé mardi le patronne du Parti national écossais (SNP), Nicola Sturgeon. "Le Brexit est un désastre", estime Mme Sturgeon dans une note lue lors de la conférence annuelle du SNP.

"Nous ne savons pas encore si le Royaume-Uni sortira avec ou sans accord", a-t-elle avancé. "Mais nous savons déjà qu'aucune de ces hypothèses ne sert les intérêts de l'Ecosse. Un Brexit sans accord est impensable mais un accord du type de celui que propose [le Premier ministre britannique] Boris Johnson ne serait pas beaucoup mieux".

Nicola Sturgeon affirme que le Brexit se "passe en dépit de la volonté de [l'Ecosse]", lui donnant un "mandat en béton pour un référendum d'indépendance. J'appelle à un référendum l'an prochain", a ajouté Mme Sturgeon, ajoutant que "le soutien est grandissant" en faveur de l'indépendance.

Un premier référendum sur l'indépendance avait eu lieu en 2014 et 55% des votants s'étaient prononcés pour le maintien dans le Royaume-Uni.

Lors du référendum sur le Brexit en 2016, 62% des électeurs écossais s'étaient exprimés pour le maintien dans l'UE, alors que l'Angleterre votait à 52% pour la sortie de l'UE.