"Compte tenu du nombre élevé de cas recensés d'un variant du virus de la COVID-19 dans certaines régions du Royaume-Uni, nous avons pris la décision de suspendre l'entrée au Canada de tous les vols de passagers commerciaux et privés en provenance du Royaume-Uni, et ce pendant 72 heures à compter de minuit ce soir (05h00 GMT lundi)", a indiqué l'Agence de la santé publique du Canada dans un communiqué.

Tout en notant que les données préliminaires "suggèrent que le variant décelé au Royaume-Uni pourrait être plus infectieux", l'agence estime que "rien ne prouve jusqu'ici que les mutations influencent la gravité des symptômes, la réaction immunitaire ou l'efficacité des vaccins".

La chaîne CBC avait indiqué un peu plus tôt qu'une notice adressée aux transporteurs aériens précisait que la décision ne s'applique pas aux vols cargo ou dans les cas ou un appareil devrait se poser pour des raisons de sécurité.

L'Agence de la santé publique précise que les passagers arrivés dimanche au Canada en provenance du Royaume-Uni devront faire l'objet "de mesures accrues, notamment une vérification approfondie de leur plan de quarantaine."

Des partis d'opposition canadiens avaient commencé dans l'après-midi à appeler Ottawa à suspendre immédiatement les vols en provenance du Royaume-Uni, reprochant au gouvernement d'avoir tardé pour fermer les frontières au début de la pandémie.

Plusieurs pays européens dont la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne ou l'Irlande ont décidé de suspendre temporairement les vols ou les déplacements en provenance du sol britannique, traduisant le sentiment d'inquiétude provoqué dans le monde par l'apparition de la nouvelle variante du virus.

L'Argentine et le Chili ont eux aussi annoncé dimanche la suspension des vols en provenance du Royaume-Uni.

Les ferries de passagers en provenance du Royaume-Uni interdits d'accès aux Pays-Bas

Les ferries de passagers en provenance du Royaume-Uni se verront refuser l'accès aux Pays-Bas à leur arrivée dans les ports néerlandais, a déclaré dimanche soir le gouvernement dans un communiqué.

"Les ferries rejoignant les Pays-Bas depuis le Royaume-Uni ne peuvent plus transporter de passagers, à partir de maintenant", précise le gouvernement.

Seuls les ferries ne transportant que des camions de marchandises et leurs chauffeurs seront autorisés à débarquer dans les ports de Hoek van Holland, de Rotterdam et d'IJmuiden, ajoute le gouvernement.

La Haye ne précise pas dans son communiqué si les ferries de nuit qui devaient partir dimanche soir du Royaume-Uni pour arriver lundi matin aux Pays-Bas seront autorisés à laisser débarquer leurs passagers.

Le gouvernement néerlandais avait suspendu plus tôt dimanche tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni après la découverte début décembre aux Pays-Bas d'un cas de contamination par une variante du coronavirus circulant sur une partie du territoire britannique.

Mais La Haye n'avait jusque-là pas encore précisé si elle étendait son interdiction de voyage en provenance du Royaume-Uni aux compagnies maritimes et ferroviaires.

Par précaution, les compagnies Stena Line et Eurostar, qui opèrent entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas, ont déjà annoncé des restrictions.

Le Luxembourg suit le mouvement

À partir de ce lundi, les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni ne sont plus autorisés à atterrir au Luxembourg. L'interdiction d'atterrissage s'applique pour au moins 24 heures. Cette décision est en rapport avec la découverte d'une nouvelle variante du coronavirus. Selon les premières conclusions des scientifiques, cette nouvelle variante serait jusqu'à 70% plus infectieuse. Il s'agit d'une mesure de précaution jusqu'à ce que de nouvelles preuves scientifiques soient disponibles, a déclaré le ministère luxembourgeois de la Santé. Plusieurs pays, dont la Belgique, ont annoncé dimanche une interdiction des vols outre-Manche. L'industrie britannique craint que le transport de marchandises ne soit durement touché par les mesures d'urgence en France, qui interdit également les camions pendant 48 heures.

La France n'autorise le transport de marchandises que si le chargement n'est pas accompagné de personnes. En pratique, cela signifie que les charges doivent être placées sur les navires mais que le conducteur du camion ne les accompagne pas. Des milliers de chauffeurs routiers ne peuvent plus rentrer dans l'UE.

Le quotidien Guardian met déjà en garde contre un "effet dévastateur" sur l'approvisionnement en nourriture et autres produits. On craint le chaos dans les ports britanniques.

Le PDG de la fédération britannique des transports de la RHA, Richard Burnett, a déclaré lundi à BBC Radio 4 que le transport de marchandises fraîches et périssables était désormais le plus grand défi.

Normalement, 10.000 camions traversent la Manche chaque jour dans les semaines précédant Noël.

Conséquence de "la décision prise par le gouvernement belge de fermer la frontière avec le Royaume-Uni", la compagnie ferroviaire Eurostar a annoncé l'interruption de son trafic vers Amsterdam à partir de lundi.

Stena Line, la compagnie maritime qui assure la liaison entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas, avait dit avoir suspendu les réservations.

La décision de La Haye d'interdire les vols en provenance du Royaume-Uni était intervenue quelques heures après l'annonce par le gouvernement britannique du reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du virus.

Au tour d'Hong Kong

Le gouvernement hongkongais a annoncé lundi la suspension de ses vols de passagers en provenance de la Grande-Bretagne en raison de l'apparition dans ce pays d'une nouvelle variante du coronavirus.

"A compter de minuit, aucun vol passager n'arrivera plus à Hong Kong en provenance du Royaume Uni", a déclaré aux journalistes la secrétaire hongkongaise à la Santé Sophia Chan.

Quiconque arrive dans l'ex-colonie britannique alors qu'il a séjourné au Royaume Uni dans les 14 jours qui ont précédé devra observer une quarantaine plus longue que celle qui est actuellement prévue à Hong Kong, ont par ailleurs annoncé les autorités.

Tous les passagers qui entrent à Hong Kong actuellement doivent séjourner pendant 14 jours dans un hôtel dédié aux quarantaines.

Les personnes ayant séjourné en Grande-Bretagne devront observer cette quarantaine, puis observer un isolement d'une semaine chez eux.

Cette décision risque de concerner un grand nombre de jeunes Hongkongais qui étudient dans l'ex-puissance coloniale et entendaient rentrer à Hong Kong à l'occasion des fêtes.

Plusieurs pays dont la France et le Canada ont décidé dimanche de suspendre pour plusieurs jours tous les déplacements en provenance du sol britannique, après l'apparition d'une variante du virus qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse, même si elle ne semble pas à ce stade porteuse de "gravité accrue".

La Russie

La Russie a annoncé lundi la suspension pour une semaine de ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, où l'apparition d'une nouvelle variante du coronavirus suscite des inquiétudes et a entraîné de nouvelles fermetures des frontières. "Ces restrictions entreront en vigueur à minuit (22h00 heure belge) le 22 décembre et seront en place pendant une semaine", a indiqué le gouvernement russe dans un communiqué, précisant que ces mesures ont été prises "du fait d'une dégradation de la situation épidémiologique".

L'Inde

L'Inde a annoncé lundi la suspension de tous les vols de passagers en provenance de la Grande-Bretagne en raison de l'apparition dans ce pays d'une nouvelle variante du coronavirus.

"Tenant compte de la situation régnant au Royaume-Uni, le gouvernement d'Inde a décidé la suspension de tous les vols en provenance du Royaume-Uni et en direction d'Inde jusqu'au 31 décembre 2020", a annoncé le ministère du Transport aérien dans un tweet.

Tous les passagers en provenance du Royaume-Uni devront désormais se soumettre à des tests RT-PCR obligatoires, a précisé le ministère.

Une importante communauté d'origine indienne réside au Royaume-Uni et des centaines de membres de cette diaspora se rendent en Inde quotidiennement empruntant plusieurs vols vers Bombay et New Delhi.

Plusieurs pays dont la France et le Canada ont décidé dimanche de suspendre pour plusieurs jours tous les déplacements en provenance du sol britannique, après l'apparition d'une variante du virus qui serait jusqu'à 70% plus contagieuse, même si elle ne semble pas à ce stade porteuse de "gravité accrue".

L'Inde a dépassé samedi les 10 millions de cas de contamination par le coronavirus, ce qui fait de ce pays le deuxième au monde en termes de contaminations. Depuis le début de la pandémie, l'Inde a enregistré 145.477 décès liés au virus et 9,6 millions de malades ont guéri, selon la même source.

Espagne - Portugal

Le gouvernement espagnol a annoncé lundi avoir décidé, en accord avec son homologue portugais, de suspendre à partir de mardi les vols en provenance du Royaume-Uni en raison de la découverte d'une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus sur le territoire britannique.

Les citoyens espagnols et les personnes résidant en Espagne pourront, en revanche, entrer sur le territoire espagnol, a ajouté le gouvernement de Madrid, qui a, par ailleurs, annoncé qu'il allait renforcer les contrôles à la frontière avec Gibraltar, enclave britannique située à l'extrême sud de l'Espagne.

Israël et l'Arabie Saoudite ferment leurs frontières

Israël a renforcé lundi ses mesures de lutte contre la nouvelle variante très contagieuse du coronavirus, qui circule principalement au Royaume-Uni. Le gouvernement a décidé lundi de fermer ses frontières aux étrangers. Il existe des exceptions pour les diplomates et les citoyens israéliens. Ils devront être mis en quarantaine pendant au moins dix jours. Les personnes venant de Grande-Bretagne, d'Afrique du Sud ou du Danemark devront, selon la décision du gouvernement, être immédiatement transférées dans l'un des hôtels mis à disposition des personnes qui sont obligées d'observer une quarantaine.

L'Arabie Saoudite a suspendu tous les vols internationaux à destination ou en provenance du royaume et l'accès à son territoire par voies terrestres ou portuaires pour au moins une semaine. Cette décision est la conséquence de l'annonce de l'apparition d'une nouvelle variante du coronavirus au Royaume-Uni. Prévue pour une durée d'une semaine, elle pourrait être prolongée d'une semaine supplémentaire. Cette mesure pourrait avoir des conséquences sur la tenue du rallye-raid Dakar 2021 qui doit s'élancer de Djeddah le 2 janvier.

Après que de nombreux pays ont fermé leur espace aérien dimanche pour les vols en provenance et à destination du Royaume-Uni, une situation similaire se produit en Arabie saoudite. Sauf exception, il n'y aura pas de trafic aérien international pendant une semaine. Cette interdiction bouleverse complètement le planning des participants au Dakar.

La Suède ferme sa frontière avec le Danemark 

Le gouvernement suédois a annoncé lundi qu'il fermait pour raisons sanitaires sa frontière avec le Danemark, où des cas de la nouvelle variante du coronavirus ont été décelés, et qu'il suspendait les vols directs depuis le Royaume-Uni pour une durée de 48 heures. La fermeture de la frontière vise principalement à éviter que des Danois ne viennent faire des courses en Suède, alors que les boutiques sont fermées côté danois, a expliqué le ministre de l'Intérieur Mikael Damberg lors d'une conférence de presse. L'interdiction devrait durer un mois.

Le ministère des Affaires étrangères suédois déconseille également tout voyage non essentiel vers le Royaume-Uni.