"Je prends au sérieux la violation inacceptable de l'espace aérien danois par la Russie. Il est absolument essentiel que tout le monde - y compris la Russie - adhère aux règles de base et aux principes internationaux", a indiqué le chef danois de la diplomatie, Jeppe Kofod, dans un communiqué.

L'Otan a elle dénoncé l'attitude agressive de la Russie.

L'incident, qui s'est produit vendredi à côté de Bornholm, une île de la Baltique à l'est de Copenhague, "est le premier de ce genre et indique un nouveau niveau dans le comportement provocant russe", a écrit l'organisation dans un communiqué.

Selon elle, un bombardier B52 américain a été poursuivi par un chasseur russe Su-27 "commettant une violation importante de l'espace aérien d'un pays de l'Otan".

En Suède voisine, l'armée a déployé un nouveau système de défense anti-aérienne sur l'île de Gotland, avant-poste en mer Baltique de ce pays scandinave non-aligné.