En juin 2020, l'agence d'études de marché Public First, dirigée par d'anciens collègues de M. Cummings et du ministre d'État Michael Gove, a obtenu un contrat d'une valeur de 560.000 livres (650.900 euros) pour étudier la compréhension que le public avait de la pandémie, sans qu'aucun appel d'offres n'ait été émis.

Des militants de l'association Good Law Project ont intenté une action en justice à l'égard du gouvernement et de M. Cummings, considérant que la décision de faire appel à cette société relevait du favoritisme, ce qu'a nié le gouvernement.

Mais la juge Finola O'Farrell de la Haute Cour de Londres a affirmé mercredi dans son jugement que "la décision du 5 juin 2020 d'attribuer le contrat à Public First était illégale et relève d'un parti pris apparent".

Elle a cependant aussi estimé que M. Cummings, qui a quitté Downing street fin 2020, était "particulièrement bien placé, étant donné son expérience et son expertise, pour se faire une opinion rapide de la société la plus à même de répondre aux besoins urgents" générés par la crise sanitaire, qui nécessitaient une réponse "immédiate".