Ce groupuscule a été notamment pointé du doigt après les récentes rixes ayant opposé communautés turque et arménienne à Décines-Charpieu, près de Lyon.

Une inscription "Loups Gris" a par ailleurs été taguée sur le mémorial du génocide et le Centre national de la mémoire arménienne près de Lyon, profanés dans la nuit de samedi à dimanche.