"Nous considérons que de telles allégations contre le président russe sont sans fondement et inacceptables", a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov en réaction aux affirmations d'Alexeï Navalny.

"Les agences de renseignements occidentales travaillent avec lui, je peux même dire spécifiquement que des instructeurs de la CIA travaillent en ce moment avec lui", a ajouté le porte-parole de la présidence russe, sans donner plus de détails.

Dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, son premier depuis sa sortie de l'hôpital berlinois où il était soigné après avoir passé plus de deux semaines dans le coma, Alexeï Navalny a affirmé que "Poutine est derrière cet acte", ajoutant ne pas voir "d'autre explications". L'opposant de 44 ans a ajouté avoir l'intention de rentrer en Russie "aussi vite que possible".

"N'importe quel citoyen russe peut rentrer au pays à tout moment, il n'y a là rien d'héroïque", a réagi M. Peskov à ce sujet.

Le président de la chambre basse du parlement russe, la Douma, avait déjà accusé plus tôt Alexeï Navalny de travailler pour des services secrets occidentaux, affirmant aussi que Vladimir Poutine lui avait en réalité "sauvé" la vie".