"Je n'ai rien senti, vous avez été formidable", a déclaré le ministre à l'infirmière qui a procédé à l'injection. Le vaccin Astra Zeneca, homologué la semaine dernière par les autorités sanitaires françaises, doit servir notamment à vacciner la totalité des soignants, y compris ceux âgés de moins de 50 ans comme Olivier Véran, neurologue de formation.

Il a précisé que 270.000 doses de ce vaccin sont déjà arrivées en France et que quelque 300.000 supplémentaires sont attendues "dans les deux jours".

"A partir de maintenant, il va falloir que ça dépote", a-t-il estimé, espérant pouvoir "dans les 15 jours vacciner l'ensemble des soignants, pompiers et aides à domicile".