Célébrer la messe sans fidèles à cause du coronavirus n'est pas du goût du Saint-Père, qui a qualifié la situation de "dangereuse" vendredi. "La familiarité des chrétiens avec le Seigneur est toujours communautaire. Oui, elle est intime, elle est personnelle, mais au sein d'une communauté", a déclaré le pape François durant l'office matinal à la résidence Sainte-Marthe du Vatican. "Une familiarité sans communauté, sans pain, sans Église, sans fidèles, sans sacrements est dangereuse", a-t-il lancé.

Le nouveau coronavirus a entraîné des changements importants au Vatican. La place Saint-Pierre et la basilique sont fermées depuis un mois et François s'adresse depuis lors aux fidèles par vidéo-conférence. Les célébrations de Pâques se sont ainsi tenues sans fidèles, une scène particulièrement atypique.

"Nous sommes ensemble sans être ensemble", a poursuivi le pape. "Aujourd'hui, vous recevez l'eucharistie", s'est-il adressé au peu de personnes autorisées à assister à la messe à Sainte-Marthe. "Mais ceux qui sont connectés avec nous jouissent simplement d'une communion spirituelle et ça, ce n'est pas l'Église", a déploré avec frustration François. "L'idéal de l'Église, c'est de toujours accompagner ses fidèles dans les sacrements, toujours."

Dimanche et pour la première fois depuis le début du mois de mars, François doit célébrer la messe en dehors de l'enceinte du Vatican. L'office se tiendra dans l'église de Saint-Esprit-en-Saxe, juste à côté de la place Saint-Pierre.