Le parti allemand d'extrême droite Alternative für Deutschland (AfD) a porté plainte contre la chancelière Angela Merkel pour abus de pouvoir, cette dernière ayant "forcé" Thomas Kemmerich du FDP "à démissionner de la présidence du Land de Thuringe", selon le co-président de l'AfD. Björn Höcke reproche à Mme Merkel ses commentaires négatifs sur l'élection de Thomas Kemmerich à la tête de Thuringe grâce au soutien commun de la CDU et de l'AfD. La chancelière allemande avait qualifié d'"acte impardonnable" l'alliance électorale inédite conclue entre son parti et l'extrême droite au niveau régional en Thuringe, qui a provoqué un séisme politique dans le pays.

"Madame Merkel n'occupe plus de fonction pertinente au sein de son parti la CDU et se trouvait en Afrique du Sud pour une visite en tant que cheffe du gouvernement allemand, non comme membre de la CDU. Sa sortie était manifestement un cas d'abus d'autorité, qui nuit à l'égalité des partis", selon Jörg Meuthen, co-dirigeant de l'AfD.

Le ministre-président de Thuringe Thomas Kemmerich a annoncé sa démission le week-end dernier face au tollé provoqué par l'alliance entre son parti libéral démocrate, les chrétiens démocrates de la CDU et l'extrême droite.