Samedi, près de 600.000 premières doses ont été administrées dans le pays. Le nombre total de premières doses injectées frôle les 9 millions. Toutefois, à peine 490.000 personnes ont reçu la deuxième dose prévue.

D'ici la mi-février, le gouvernement britannique vise 15 millions de personnes vaccinées dans les groupes vulnérables. Le Royaume-Uni n'est pas affecté par des délais de retard chez AstraZeneca. Le pays importe des vaccins Pfizer/BioNTech depuis l'Union européenne.