Cela serait d'autant plus nécessaire, selon lui, si le passeport corona n'était pas lancé à temps. Prévoir une telle "bulle", avec la Belgique et l'Allemagne, pourrait au moins sécuriser l'arrivée des visiteurs en provenance de ces pays, a déclaré mardi le directeur du NBTC, Jos Vranken, à la station de radio BNR. M. Vranken va aborder la question avec le ministère néerlandais des affaires économiques cette semaine.

D'autres acteurs, tels que l'ANVR, l'organisation faîtière néerlandaise du secteur des voyages, sont favorables à l'idée, mais veulent aller plus loin en reconnaissant les applications corona nationales, ou l'introduction du passeport corona.

Les voyages vers les Pays-Bas sont autorisés mais fermement déconseillés par les Affaires étrangères belges pour le moment. Tous les voyageurs en provenance de Belgique doivent respecter une quarantaine de 10 jours lors de l'arrivée. Présenter un test PCR négatif est en outre obligatoire pour les personnes arrivant par avion, bateau, train ou bus.