L'entreprise postale a émis un timbre montrant une représentation moderne du Christ à l'occasion de Pâques l'an dernier. Elle s'est inspirée pour cela d'une œuvre réalisée par un artiste anonyme sur le pont Victor Emmanuel.

L'artiste, Alessia Babrow, n'apprécie pas que son œuvre non signée ait été utilisée sans son autorisation et réclame à présent une compensation de plus de 100.000 euros au Vatican.

Alessia Babrow dit vouloir rester à l'écart des projecteurs et ne signe donc pas ses œuvres. Elle affirme qu'elle ne cherchait pas à déclencher un conflit, mais qu'elle s'est heurtée à un mur en essayant de trouver un accord, ce qui l'a décidée à se tourner vers la justice.