Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans s'est placé lui-même en quarantaine volontaire et ne sortira plus de chez lui jusqu'au 20 mars, a annoncé l'exécutif européen lundi, en pleine crise du coronavirus. Le Néerlandais a pris cette décision à la suite d'une réunion datant du 6 mars avec la secrétaire d'Etat française Brune Poirson, rattachée au ministère de la Transition écologique et solidaire. La secrétaire d'Etat a en effet été testée positive au Covid-19, selon un porte-parole de la Commission.

La rencontre avait eu lieu dans le cadre du lancement du "Pacte plastique européen" à Bruxelles.

Frans Timmermans, commissaire en charge du "Green Deal" européen, s'est placé en quarantaine volontaire par mesure de précaution. Il ne présente aucun symptôme d'infection respiratoire et "dit se sentir même très bien", a précisé le porte-parole en chef de la Commission lundi.

Précédemment, le président du Parlement européen David Sassoli avait lui-même décidé également de se mettre en quarantaine à la suite d'un déplacement en Italie, son pays d'origine.