Les médias britanniques rapportent que 10.625 cas de coronavirus et 799 morts ont été déclarés ces 24h au Royaume-Uni. Il s'agit de diminutions importantes par rapport à mardi passé, où on comptait 12.364 infections et 1052 personnes décédées du Covid-19. En général, les chiffres tendent à être plus élevés le mardi à cause du retard au niveau des données transmises le week-end.

La moyenne des cas des 7 jours précédents est également au plus bas depuis octobre dernier.

Actuellement, 15,5 millions de Britanniques ont reçu au moins une dose de vaccin. Bien qu'il soit trop pour tirer des conclusions, l'espoir naît tout de même outre-Manche que cette chute soudaine soit le résultat de la vaccination rapide sur le territoire.

Selon le statisticien David Spiegelhalter de l'Université de Cambridge, qui s'est exprimé à Times Radio, il est vraisemblable que ces bonnes nouvelles soient les conséquences de l'action combinée des mesures sanitaires et de la vaccination: "Nous diminuons remarquablement vite. C'est extraordinaire et en particulier car il y a ce nouveau variant (britannique, ndlr.). La vaccination commence également à fonctionner. Je pense que ça diminue plus vite que ce que la plupart des gens espéraient", explique-t-il.