Les Etats-Unis ont annoncé vendredi avoir émis un mandat pour saisir un pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar, au lendemain d'une décision de justice de ce territoire britannique de laisser repartir ce tanker Grace 1, immobilisé début juillet.

Le ministère américain de la Justice accuse dans un communiqué le navire iranien de servir à un trafic "illicite" vers la Syrie, orchestré par le corps des Gardiens de la révolution islamique", un groupe placé par Washington sur sa liste noire des organisations terroristes étrangères.