Les stations de ski étaient prises d'assaut en début de week-end, particulièrement dans les Tatras, au sud du pays.

Presque tous les logements étaient occupés dans la petite ville de Zakopane, rapportait la télévision locale TVP Info, après avoir interrogé les hôteliers.

Les réservations étaient aussi très élevées dans les autres stations de sport d'hiver. Des embouteillages étaient observés sur les routes menant à ces stations. La Saint-Valentin et une compétition de saut à ski ont aussi contribué à attirer la grande foule.

© AFP

Depuis vendredi, hôtels et maisons d'hôtes sont autorisés à recevoir à nouveau les touristes mais en ne dépassant pas 50% de leur capacité d'occupation.

Les autorités polonaises ont décidé la semaine dernière de rouvrir les hôtels, les cinémas, les théâtres, les facilités de sport en plein air, et les piscines pour une période test de deux semaines, à dater de vendredi. Les restaurants et cafés restent, eux, fermés.

Selon le Premier ministre Mateusz Morawiecki, la Pologne est parvenue à atteindre une "stabilisation fragile" dans le nombre de cas de coronavirus.