Conformément aux voeux du défunt président, ses obsèques se dérouleront "dans la plus stricte intimité familiale", selon sa famille. "VGE", qui présida la France le temps d'un seul mandat, de 1974 à 1981, est décédé "des suites" du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon.

Selon Catherine Meyer, responsable communication du diocèse de Blois, les obsèques seront célébrées par l'évêque de Blois, Mgr Jean-Pierre Batut.

Cette cérémonie "sera strictement familiale et l'église sera fermée aux villageois. Toute la famille (du défunt, ndlr) ne sera même pas présente parce que l'église est toute petite et avec les mesures sanitaires, on ne peut utiliser qu'un banc sur deux", a-t-elle expliqué à l'AFP.

Authon est un village de 800 habitants, situé à 45 minutes en voiture au nord-est de Tours.

Selon Nicolas Perruchot, président LR du conseil départemental, Valéry Giscard d'Estaing avait "épousé cette terre du Loir-et-Cher, à travers son épouse Anne-Aymone, et aimait s'y rendre".

"Je savais depuis quelques jours qu'il était là pour terminer sa vie car c'était son souhait", a-t-il dit jeudi à un correspondant de l'AFP.

Jour de deuil national

Le président français Emmanuel Macron a décrété jeudi un jour de deuil national mercredi en hommage à l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, "figure centrale de l'histoire de notre République", décédé la veille à l'âge de 94 ans. Dans une adresse aux Français, le chef de l'Etat a précisé que l'ancien président et sa famille ne souhaitaient pas, "par pudeur", un hommage national, contrairement à celui qui avait été organisé pour l'ancien président Jacques Chirac en 2019.

"Le 2 février prochain, jour de sa naissance, un hommage solennel sera organisé au Parlement européen de Strasbourg", a ajouté M. Macron.

Le chef de l'Etat a précisé que "les Français qui le souhaitent pourront écrire quelques mots d'hommage dans nos Mairies et à Paris, au Musée d'Orsay, ce haut lieu de culture que nous lui devons".

Les obsèques de "VGE" se dérouleront samedi "dans la plus stricte intimité familiale" à Authon, dans le centre de la France, où il possédait un château.

"J'appartiens à une génération qui est née sous sa présidence et qui sans doute n'a pas toujours mesuré à quel point Valéry Giscard d'Estaing avait pour elle changer la France", a témoigné Emmanuel Macron, né en 1977, soit trois ans après l'élection de "VGE".

Il a notamment cité "la défense des femmes et leur promotion à de hautes responsabilités, le divorce par consentement mutuel, la majorité civile à 18 ans, l'interruption volontaire de grossesse". "Si nos vies sont plus libres, c'est aussi à son courage et à son audace que nous le devons", selon lui.

Le président défunt "a présidé à une profonde mutation de notre pays, passant d'une large période d'après-guerre et des Trente Glorieuses à des temps de défis et de rude concurrence mondiale.

Il a fait entrer la France dans une modernité sociale, institutionnelle mais aussi dans une Europe en plein élan, dans une mondialisation en plein essor qui vivait déjà ses premiers déséquilibres", a-t-il ajouté.