Le Royaume-Uni a nié jeudi bloquer les négociations avec l'Union européenne pour trouver un accord commercial post-Brexit, qu'il se dit toujours "déterminé" à conclure malgré le manque de progrès à l'issue d'une nouvelle session de discussions. 

Après plusieurs jours d'échanges "utiles" à Londres, "d'importantes divergences persistent dans certains domaines", a déclaré le négociateur britannique David Frost dans un communiqué, ajoutant cependant que Londres "restait déterminé à travailler dur pour parvenir à un accord d'ici la mi-octobre", comme exigé par le Premier ministre britannique Boris Johnson.