Il y a déjà eu de nombreuses réactions à l'admission lundi en unité de soins intensifs du Premier ministre britannique Boris Johnson, 55 ans, diagnostiqué positif au Covid-19 le 27 mars.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a écrit sur Twitter: "Mes pensées vont vers le Premier ministre Boris Johnson et sa famille ce soir. Je lui souhaite un prompt et total rétablissement".

Michel Barnier, négociateur de l'Union européenne pour le Brexit avec la Grande-Bretagne, diagnostiqué lui même positif au Covid-19 le 19 mars et en quarantaine en France a également réagit : "Je souhaite à Boris Johnson un prompt rétablissement. Mes pensées vous accompagnent, vous et votre famille."

Le président français Emmanuel Macron était un des premiers à apporter son soutien : "Tout mon soutien à Boris Johnson, à sa famille et au peuple britannique dans ce moment difficile. Je lui souhaite de surmonter cette épreuve rapidement".

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s'est exprimé sur la chaîne de télévision française BFM: "Je sais sa force, je suis convaincu qu'il va puiser dans ses ressources, qui sont grandes, la capacité de surmonter cette épreuve. C'est aussi le symbole de la gravité de la crise, qui touche tout le monde".

Et enfin le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez: "Ma solidarité et voeux d'un prompt rétablissement pour le Premier ministre Boris Johnson. Les jours sont difficiles pour nos pays mais c'est par la force et l'unité que nous parviendrons à remporter cette bataille. Affectueusement à tout le peuple britannique".