La police fédérale allemande a reçu des centaines de nouvelles informations sur la disparition de Madeleine McCann depuis le milieu de la semaine dernière, a fait savoir lundi le porte-parole du parquet de Braunschweig, Hans Christian Wolters, à l'agence de presse allemande DPA.

Plus de 13 ans après les faits, un nouveau suspect allemand vient d'être identifié, ce qui a permis de relancer l'enquête. Ces indices sont en cours d'analyse. "L'expérience montre que l'évaluation de ce type d'informations prend plusieurs semaines, voire plusieurs mois".

Mercredi dernier, la police allemande avait annoncé enquêter sur un nouveau suspect, un pédophile multirécidiviste actuellement incarcéré en Allemagne, qu'elle soupçonne du meurtre de Madeleine McCann. Les forces de l'ordre n'ont pas expliqué plus en détails ce qui les avaient amené à penser que l'homme est impliqué dans la disparition de la fillette et pourquoi ils pensent qu'elle est décédée. Scotland Yard en revanche ne considère pas forcément que Maddie est décédée. "Il n'y a aucune preuve définitive que Madeleine est vivante ou morte", a déclaré un porte-parole de la police de Londres.

La petite Madeleine McCann a disparu le 3 mai 2007, quelques jours avant son quatrième anniversaire, dans une station balnéaire du sud du Portugal. Ses parents, les ressortissants britanniques Kate et Gerry McCann, étaient en vacances en famille pour une semaine à Praia da Luz, en Algarve. Ils séjournaient dans un bungalow au sein d'un complexe hôtelier. Le soir des faits, ils ont mis Maddie ainsi que leurs deux autres enfants au lit, puis ont rejoint un couple d'amis dans un restaurant à une centaine de mètres de leur bungalow.

Dimanche, la police britannique a fait savoir qu'elle avait déjà reçu environ 400 informations au sujet du nouveau suspect.