Il s'agirait de la plus importante soirée ainsi repérée en France depuis le début de la crise du coronavirus, après un rassemblement de 300 à 400 personnes repéré mi-novembre lors d'une fête privée dans un pavillon d'une zone résidentielle de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne).


Selon le communiqué de la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, cette "fête privée illégale" a été évacuée dans le calme et des verbalisations ont été dressées pour violation du confinement. Les organisateurs de la soirée n'ont pas encore été identifiés.

La nature du lieu où était organisée cette fête, dans le 14e arrondissement, dans les quartiers populaires du nord de la ville, n'a pas été précisée.

A Strasbourg (est de la France), ce sont une centaine de personnes qui ont été surprises samedi soir en train de faire la fête. Une procédure pour mise en danger de la vie d'autrui a été ouverte contre l'organisateur de cette fête privée, interrompue par les force de l'ordre.