Les migrants ont été sauvés par les garde-côtes maltais dans la nuit de lundi à mardi et placés en quarantaine à l'isolement dès leur arrivée sur l'île. Pour l'instant, 65 des 94 migrants ont été recensés comme contaminés et 20 ont été testés négatifs.

La présence de cette centaine de migrants, qui tentaient la traversée vers l'Europe depuis la Libye sur une embarcation de fortune à la dérive, avait été signalée lundi par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Les migrants "sont en mer depuis au moins 37 heures et envoient des appels de détresse", avait déclaré dans un courriel à l'AFP une porte-parole de l'OIM, Safa Msehli, en exhortant les secours à réagir.

Avec ces nouveaux cas, le nombre de contaminations à Malte atteint 99.

Au plus fort de la pandémie, Malte avait fermé ses ports à tous les navires arrivant, y compris ceux ayant recueilli des migrants. Plus de 100.000 migrants ont tenté de traverser la Méditerranée en 2019 et plus de 1.200 ont péri en mer, selon l'OIM.