Un bébé est né mardi soir pendant l'opération de sauvetage de 35 migrants localisés dans l'océan Atlantique au large de l'île espagnole de Fuerteventura, ont annoncé les services d'urgence de l'archipel des Canaries.

Mardi soir, "le service de sauvetage en mer a transféré à Puerto del Rosario (Fuerteventura) les 35 occupants d'une embarcation localisée à 37 milles marins de Fuerteventura", ont-ils indiqué sur leur compte Twitter. Des personnels de santé et de la Croix-Rouge ont porté secours à ces personnes, y compris "un bébé né pendant le transfert vers le quai", ont-ils précisé.

Le nouveau-né, ainsi que sa mère et une autre femme, ont été hospitalisés. Fuerteventura, deuxième plus grande île des Canaries, est située à une centaine de kilomètres au large du Maroc. Depuis le début de l'année jusqu'au 15 avril, le nombre de migrants arrivés en Espagne par la voie terrestre ou maritime a baissé de près de 20% par rapport à la même période de 2019, passant de 7.516 l'an dernier à 6.028 cette année. En revanche, les arrivées de migrants par la mer aux Canaries ont pratiquement décuplé: 1.781 depuis le début de l'année, contre 181 sur la même période de l'an dernier.

Le nombre d'embarcations parties de l'Afrique et arrivées aux Canaries a triplé par rapport à la même période de 2019, passant de 20 à 61. L'Espagne a décrété l'état d'alerte le 14 mars, fermé ses frontières et confiné strictement sa population, en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, qui a déjà fait près de 24.000 morts dans le pays.