Le pro-occidental Parti démocratique des socialistes (DPS), au pouvoir depuis près de trois décennies, obtenait 34.7 % des voix devant le parti de l'opposition pro-serbe avec 33.1 % des voix, selon un sondage sortie des urnes de la commission CeMI.

Les Monténégrins se sont mobilisés fortement dimanche pour voter aux législatives, mettant à l'épreuve trois décennies de domination de la formation du président pro-occidental Milo Djukanovic qui affrontait, dans une ambiance tendue, une opposition soutenue par la puissante Eglise orthodoxe serbe.

Une heure avant la fin du vote, le taux de participation était proche de 75%, contre 71% lors des précédentes élections, en 2016, selon les données de la commission électorale.