"2.783 militaires des forces armées azerbaïdjanaises ont été tués dans la guerre patriotique", a indiqué le ministère azerbaïdjanais de la Défense. Jusqu'ici, Bakou n'avait pas communiqué ses pertes militaires, fournissant uniquement le bilan des victimes civiles azerbaïdjanaises de ces hostilités.

Par ailleurs, Erdogan, allié de Bakou dans le conflit au Karabakh, se rendra en Azerbaïdjan le 9 décembre.