Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), lauréat du Nobel de la paix 2020, ne pourra venir chercher le prix à Oslo en décembre à cause de la situation sanitaire liée au Covid-19, a annoncé mercredi la Fondation Nobel.

La Fondation dit réfléchir à une possible cérémonie numérique de remise du Nobel à la date traditionnelle du 10 décembre, puis à l'organisation des festivités habituelles l'an prochain en présence du directeur exécutif du PAM, David Beasley.

"Compte tenu des restrictions actuelles à Oslo, il ne serait pas possible de mener à bien la cérémonie et d'autres parties du programme traditionnel du lauréat", ont expliqué les organisateurs.

En reportant à 2021 les festivités physiques (banquet, discours de remerciement du lauréat...), les gardiens norvégiens du prix de la paix, seul Nobel remis à Oslo, s'inspirent du choix déjà annoncé en septembre à Stockholm pour les autres disciplines.

Même s'ils avaient prévu de réduire la voilure, ils s'étaient jusqu'à présent accrochés à l'espoir de pouvoir accueillir M. Beasley en personne le 10 décembre, date anniversaire de la mort du fondateur des prix Alfred Nobel (1833-1896).

Le Nobel de la paix a été attribué le 9 octobre au PAM pour son combat contre la faim, souvent utilisée comme "arme de guerre".