Le tueur en série Michel Fourniret a bien séquestré, violé et tué Estelle Mouzin dans une maison familiale désertée des Ardennes, selon les derniers aveux de son ex-épouse Monique Olivier. (Lire ses révélations ici)

On apprend en outre, selon l'avocat de son ex-femme, que l'ADN partiel d'Estelle Mouzin a été retrouvé à deux endroits sur un matelas saisi en 2003 dans la maison de la soeur défunte de Michel Fourniret, à Ville-sur-Lume (Ardennes) où le tueur en série est soupçonné de l'avoir séquestrée.

Voilà deux nouveaux rebondissements qui relancent l'espoir, 17 ans après, de retrouver le corps de la fillette.