Les autorités britanniques ont envoyé des centaines de personnes et fourni des milliers de tests ces derniers jours pour permettre aux chauffeurs routiers de regagner la France.

Environ 180 d'entre eux faisaient toujours la queue sur l'autoroute M20, en direction de l'Eurotunnel, et 15 autres étaient stationnés à l'aéroport de Manston à 30 kilomètres au nord de Douvres, où les chauffeurs peuvent être testés.

Les camionneurs doivent prouver qu'ils ont été testés négatifs au nouveau coronavirus avant de pouvoir entrer sur le territoire français, après que l'Hexagone a fermé sa frontière à la découverte du nouveau variant, supposé plus contagieux, du coronavirus.

Samedi, les autorités britanniques ont annoncé que 15.000 tests avaient été effectués, seuls 36 étaient positifs.