Paris aura bien son feu d'artifice pour la commémoration de la fête nationale du 14 juillet, toujours tiré depuis la Tour Eiffel, mais sans public, pour cause de coronavirus, a annoncé la Ville de Paris mercredi. "Compte tenu du contexte sanitaire et réglementaire actuel, et notamment de l'interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes, les festivités à Paris ne peuvent se tenir en présence d'une large foule comme c'est le cas chaque année", a indiqué la capitale française.

Faisant appel au sens des responsabilités et au civisme des Parisiens, la maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont décidé de "modalités d'organisation particulières": "le public ne pourra être accueilli au sein d'un large périmètre autour de la Tour Eiffel", ni assister au concert organisé sur le Champ de Mars par Radio France "qui se tiendra à huis clos cette année".

Dans la journée, des restrictions d'accès seront progressivement mises en oeuvre aux abords de la Tour Eiffel.

Plusieurs stations de métro seront également fermées au sein du périmètre interdit et en périphérie.

La présidence avait annoncé début juin que le traditionnel défilé sur les Champs-Elysées serait remplacé par une cérémonie restreinte qui rendra hommage aux militaires et soignants mobilisés pendant la crise sanitaire.