Les visiteurs et les membres du personnel des établissements de restauration d'Utrecht devront se conformer à des règles strictes pendant le test. Quiconque souhaite boire une bière au bar devra soumettre un certificat de test corona négatif. Un créneau horaire devra également être réservé à l'avance. L'organisme de recherche scientifique TNO examinera dans quelle mesure les mesures sont respectées.

La bourgmestre Sharon Dijksma a fait campagne pour que ce test ait lieu dans sa ville. "Ensemble, bien sûr à 1,5 mètre, au bar; cela ressemble à quelque chose d'une époque révolue. Les connaissances acquises lors de ce test à Utrecht seront importantes pour la réouverture des cafés à travers les Pays-Bas. C'est une importante lueur d'espoir pour tous, les entrepreneurs de la restauration et leurs clients".

Si le test donne un résultat positif, cela ne signifiera pas pour autant que tous les cafés des Pays-Bas pourront à nouveau recevoir des visiteurs. L'essai est uniquement destiné à être éclairant.