L'homme politique néerlandais Wybren van Haga, qui a été exclu de la fraction VVD à la Seconde chambre, a décidé de siéger comme indépendant et de ne pas rendre son strapontin au parti libéral, a-t-il annoncé lundi sur EenVandaag. 

La coalition gouvernementale constituée du VVD, du CDA, de D66 et de ChristenUnie perd de ce fait sa courte majorité de 76 sièges.

M. Van Haga avait été exclu du groupe libéral le 24 septembre pour avoir, en contradiction avec l'accord conclu avec son parti, poursuivi ses activités au sein de sa société immobilière.

"J'avais une mission et c'était de me battre au nom des entrepreneurs contre des autorités fourbes. Et cette mission n'est pas terminée, donc je continuerai à siéger".

Cette décision entraîne une perte de majorité pour la coalition gouvernementale dans la Seconde chambre mais Wybren van Haga assure qu'il continuera à soutenir l'accord de gouvernement. Devant de nouveaux projets, il suivra sa propre voie.