L'organisation considère inacceptable que les cafés et les restaurants restent fermés alors que le gouvernement envisage l'assouplissement de certaines mesures. Le secteur de l'horeca est confiné depuis plusieurs mois aux Pays-Bas, en raison de la crise du coronavirus. Les cafés sont fermés tandis que les restaurants ne sont ouverts que pour le service à emporter.

Selon KHN, les mesures de soutien du gouvernement ne sont pas suffisantes pour couvrir les coûts fixes des entreprises. Les pertes augmentent et les entrepreneurs sont désespérés, explique la fédération.

Elle avait déjà entamé une procédure en référé contre les mesures du gouvernement l'année dernière mais la justice avait rejeté les demandes du secteur.

Cette fois, KHN veut engager une procédure au fond avec un groupe d'entrepreneurs de l'horeca. Selon l'organisation, l'État néerlandais agit illégalement en violant les droits fondamentaux des entreprises du secteur sans justification suffisante et sans indemnisation à la hauteur des dommages.