Pas moins de 3.454 Britanniques sont devenus Belges entre le référendum sur le Brexit en juin 2016 et le 31 mai de cette année, rapporte mercredi l'Echo sur la base de données transmises par l'office belge de statistique, Statbel. Ils devraient être plus de 4.000 le 31 octobre, nouvelle date prévue pour le Brexit. Le phénomène a connu une croissance importante depuis la fin de l'année 2018, en raison de l'approche de la date du Brexit prévue initialement au 29 mars, précise le quotidien.

Parmi eux, de nombreux fonctionnaires européens ont choisi la nationalité belge afin de conserver leur emploi après le Brexit. Les statuts des employés des institutions européennes imposent que ceux-ci soient ressortissants d'un des États membres de l'UE.

Ils seraient plus de 2.000 Britanniques à travailler au sein des institutions européennes, dont un peu moins de 1.200 pour la Commission. Quelques journalistes britanniques ont aussi fait le pas.